L’affaire Gamestop (tout comprendre à la campagne spéculative qui secoue les marchés et Internet)

Affaire GameStop : tout comprendre à la campagne spéculative qui secoue les marchés et Internet

Sur le forum Reddit, des milliers d’internautes affirment mener une bataille contre les investisseurs institutionnels en retournant leurs mécanismes financiers contre eux.

Par Florian Reynaud Publié le 28 janvier 2021 à 20h58 – Mis à jour le 29 janvier 2021 à 17h47

L’entreprise, aujourd’hui particulièrement valorisée sur le marché, est en réalité dans une situation économique difficile.
L’entreprise, aujourd’hui particulièrement valorisée sur le marché, est en réalité dans une situation économique difficile. LM Otero / AP

Ce qui a commencé comme une bataille absurde entre des internautes à l’humour douteux et des grands fonds d’investissement américains se transforme peu à peu en débat politique sur la Bourse et en affaire nationale. Jeudi 28 janvier, alors que le cours de l’action GameStop continuait d’exploser à la Bourse de New York, les autorités américaines ont été contraintes de s’exprimer sur une affaire qui affole désormais certains observateurs de la sphère financière, mais qui amuse beaucoup les internautes sur les réseaux sociaux.

Au cours des derniers mois, des gros fonds d’investissement américains ont tenté de gagner de l’argent en pariant contre l’entreprise GameStop, cotée à la Bourse de New York mais en crise. Ils ont fait ce qu’on appelle du « short selling » : ils ont emprunté des actions qu’ils ne possédaient pas, les ont vendues au prix fort, et attendaient que le cours baisse pour les racheter à bas prix et les rendre aux entités auxquelles ils avaient emprunté. Article réservé à nos abonnés Lire aussi Affaire GameStop : après l’humiliation, la revanche de Wall Street sur les milliers de boursicoteurs

Mais leur stratégie n’a pas fonctionné, car le prix de l’action GameStop a augmenté, grâce au soutien d’investisseurs et à des résultats meilleurs qu’espéré. A la mi-janvier, un analyste de Wall Street a assuré que le prix de l’action GameStop allait baisser. Mais sur Internet une communauté de tradeurs amateurs rassemblés sur un forum de discussion, WallStreetBets, a décidé de lui donner tort. Estimant qu’il était possible de s’enrichir en pariant sur la hausse du cours de l’action, mais aussi de piéger des grands investisseurs institutionnels de Wall Street, ils se sont coordonnés pour acheter en masse des actions GameStop et faire augmenter la valeur de l’entreprise. Et ils ont réussi. Lire aussi Comment des utilisateurs de Reddit ont manipulé la Bourse et fait perdre de l’argent à un grand fonds d’investissements

  • Qui sont les internautes de WallStreetBets ?

WallStreetBets est une communauté de plusieurs millions d’internautes, pour beaucoup des tradeurs amateurs, qui vit essentiellement sur le forum Reddit, un important site américain rassemblant des milliers de communautés différentes. Les internautes y revendiquent une ironie permanente et un humour très douteux, directement inspiré de la culture Internet des années 2000.

Le forum se présente lui-même comme « 4chan mais avec un terminal Bloomberg », en référence à l’un des plus sulfureux espaces de discussion anonymes des quinze dernières années. Mercredi, le serveur Discord – un important outil de discussion en ligne – de la communauté a été brièvement suspendu en raison de « contenus haineux ». « Nous accueillerons le groupe de nouveau quand ils auront amélioré leur modération, a expliqué un porte-parole de Discord au site spécialisé The Verge. Nous discutons actuellement avec les modérateurs pour leur proposer notre aide et nos conseils. »

Si beaucoup d’internautes se plaisent à arborer sur le forum des captures d’écran des sommes colossales gagnées dans des investissements, WallStreetBets est aussi connu pour son « loss porn », c’est-à-dire des tradeurs se vantant de pertes faramineuses causées par des choix hasardeux.

  • Comment les transactions se font-elles ?

La plupart des utilisateurs de WallStreetBets semblent utiliser, pour acheter et vendre des actions, l’application Robinhood. Cet outil, qui permet d’investir sur les places boursières sans payer de commission, attire de nombreux tradeurs amateurs.

Cependant, jeudi 28 janvier, Robinhood a suspendu la possibilité d’acheter des actions GameStop, en raison de la très forte volatilité du cours de l’entreprise. Les investissements dans d’autres entreprises promues par WallStreetBets pendant ces derniers jours, comme Nokia et BlackBerry, ont également été suspendus par l’application, suscitant la colère des internautes, mais aussi de responsables politiques américains. Article réservé à nos abonnés Lire aussi Robinhood : « Robin des Bois, héros ou escroc ? »

  • Qui gagne et qui perd de l’argent ?

Aujourd’hui, de nombreuses personnes ayant investi dans GameStop continuent de publier sur WallStreetBets des captures d’écran de leur portefeuille prenant de la valeur. Plusieurs personnes ayant massivement acheté des actions « GME » affirment avoir gagné des milliers, voire des millions, de dollars.

Le principal perdant semble être Melvin Capital, un important fonds d’investissement américain qui avait vendu à découvert des actions GameStop en pariant sur la baisse du cours de l’entreprise. Mercredi, Melvin Capital a d’ailleurs jeté l’éponge et racheté toutes les actions GameStop vendues à découvert, en acceptant les pertes colossales qui en découlaient.

Selon le Financial Times, le fonds d’investissement a perdu environ 3,75 milliards de dollars, et a été contraint de demander de l’aide à d’autres investisseurs. D’autres fonds d’investissement qui avaient tenté de « shorter » GameStop ont également abandonné ou tenté de réduire leurs pertes au cours des derniers jours, selon le quotidien financier.

  • Tout cela est-il légal ?

Cette question est posée par plusieurs observateurs, alors que la Maison Blanche comme le gendarme boursier américain, la SEC, ont chacun annoncé mercredi qu’ils « surveillaient » la situation liée à la valorisation de GameStop. Certaines stratégies ou actions sont, en effet, interdites en Bourse, et on ne peut pas, par exemple, mentir ou disséminer de fausses informations pour faire monter ou baisser le cours d’une action et manipuler le marché.

Les internautes de WallStreetBets, en appelant la communauté à investir massivement dans GameStop pour faire grimper le cours de l’action, ont-ils enfreint les règles ? Le site spécialisé Market Watch a interrogé plusieurs experts, qui estiment que la frontière peut être floue. « Si la ligne de démarcation est fine entre inciter des gens à acheter/vendre des actions et manipuler le marché, cette ligne existe tout de même », estime dans l’article Bill Singer, un avocat spécialisé dans la Bourse.

Sur le forum, les internautes se défendent de toute fraude, estimant que ces accusations viennent d’investisseurs institutionnels vexés d’avoir été battus à leur propre jeu. Article réservé à nos abonnés Lire aussi Affaire Gamestop : les fonds spéculatifs pris à leur propre jeu par les boursicoteurs américains

  • Pourquoi cette histoire fait-elle tant parler ?

Derrière les mèmes et les millions que certains assurent avoir gagnés, de nombreux utilisateurs de WallStreetBets affirment que leur geste est aussi politique, parce qu’ils se battent contre de gigantesques fonds d’investissement de Wall Street en les piégeant dans les règles. « C’est une colère, une révolte nihiliste contre les institutions du pays », estime la journaliste de NPR Mary Childs.

D’ailleurs, les internautes de WallStreetBets encourageaient au cours de ces derniers jours la communauté à investir dans d’autres entreprises, dont certains fonds d’investissement vendent les actions à découvert. « Il ne s’agit pas d’argent, il s’agit d’envoyer un message », pouvait-on lire jeudi après-midi sur l’une des publications les plus lues du forum. Même l’élue démocrate Alexandria Ocasio-Cortez a réagi à l’affaire mercredi :

« C’est quelque chose de voir les gens de Wall Street ayant longtemps traité notre économie comme un casino se plaindre qu’un forum de discussion sur Internet traite également le marché comme un casino. »

Lucratives ou politiques, les motivations des internautes de WallStreetBets font débat. D’autant que la lecture seule du forum WallStreetBets ne permet pas de savoir qui sont les investisseurs qui achètent des actions GameStop, et on ignore si, par exemple, certains gros fonds d’investissement ont également massivement acheté des actions pour suivre la vague et dégager une plus-value, ou même attendent de vendre des parts qu’ils possèdent déjà. Jeudi, après plusieurs jours de hausse explosive du cours de l’action, Must Asset Management, un important investisseur de GameStop, a d’ailleurs revendu 3,3 millions de parts.

Jeudi soir, le coup d’arrêt porté à la possibilité d’acheter de nouvelles actions GameStop par l’application Robinhood pourrait stopper la stratégie des internautes : l’action GameStop a en effet subi une immédiate et importante perte en Bourse. Dans la foulée, d’autres applications de trading à destination des particuliers ont d’ailleurs appliqué des restrictions similaires.

Florian ReynaudContribuer