Airbus et la DIPP (Le nouvel économiste)

un bel exemple d’internationalisation d’une firme (IDE et sous traitance internationale) avec le cas d’Airbus; on y retrouve plusieurs critères, notamment la proximité avec la demande et la question des taux de change.

A note, la différence de stratégie avec Boeing qui choisit au contraire de concentrer toute sa production. On remarquera néanmoins qu’Airbus n’a pas choisit de faire évoluer sa chaîne de production pour les longs courriers.

http://www.challenges.fr/transports-et-defense/20150918.CHA9553/airbus-est-il-en-train-de-quitter-l-europe.html